Assurance camionnage et poids lourd. Ce qu’il faut savoir en 5 points!

assurance camion et véhicule lourd

S’il vous arrivait d’avoir un accident avec votre véhicule à poids lourd, il serait essentiel de vous munir d’une protection personnalisée selon vos besoins et votre condition actuelle. Selon la Société de l’assurance-automobile du Québec (SAAQ), en 2016, il n’y a eu que 6% de véhicules poids lourds impliqués dans un accident routier. Vous direz que ce chiffre est petit, mais si vous deviez absorber les coûts des dommages matériels et même de la responsabilité civile, ces chiffres vous feraient peur. Comme le dit si bien le proverbe : Vaut mieux prévenir que guérir! Le texte qui suit vous donne l’information nécessaire au sujet d’une assurance camionnage et poids lourd.

Lorsqu’on parle de véhicule lourd, on ne parle pas uniquement de l’industrie du camionnage. Ce sont aussi des remorques, des autobus et des tracteurs routiers.

 

1- Quelques statistiques au sujet des véhicules lourds!

Québec, 1er juin 2017, selon une analyse de la SAAQ, 193 151 titulaires du permis de conduire classe 1, soit camion-remorque étaient autorisés à conduire, 229 509 conducteurs pour la classe 2, soit autobus de plus de 24 passagers et 307 221 titulaires pour la classe 3, camion porteur, pour un total de 729 881 personnes au Québec ayant les compétences de conduire un véhicule lourd. Nous sommes 8.4M dans la province de Québec. Il y a donc 11% de la population qui est en mesure de conduire un véhicule lourd.

Les chiffres sont tout aussi impressionnants lorsqu’on analyse le nombre de véhicules autorisés à circuler sur la route, toujours en 2017 :

  • Camion léger niveau commercial – 356 015
  • Autobus – 8 851
  • Camion ou tracteur routier – 149 294

Dans un autre document réalisé par la SAAQ en 2018, par rapport à la moyenne de 2013-2017, il y a eu une hausse de 1.6% des décès routiers en général. Cependant, au niveau du nombre de décès d’un individu occupant un camion lourd ou d’un tracteur routier, il y a eu 2 décès de moins qu’en 2017, soit une baisse de 18,9%. Ce qui est bien.

TVA Nouvelles, 9 juin 2016, 78% des poids lourds ont échoué l’inspection mécanique dans la région administrative de la Mauricie. Sur 112 camions inspectés, on en compte 87 qui ont échoué au contrôle mécanique. Il y en avait aussi 9 avec des défectuosités majeures! C’est surprenant qu’il y ait eu qu’un nombre minime de décès reliés à un véhicule lourd. Ce sont tout de même des nombres inquiétants. Inquiétant, sûrement beaucoup plus pour les cabinets d’assurance!

 

2- À qui s’adresse une assurance véhicule lourd?

On parle d’assurance véhicule lourd lorsque celui-ci pèse 3.5T et plus, et qu’un permis spécial est nécessaire pour pourvoir le conduire. Tout véhicule commercial suivant doit aussi recourir à une assurance spéciale :

  • Véhicules de service
  • Véhicules de livraisons/transport
  • Camions avec boîte fermée (aussi appelé Cubes)
  • Camions et remorques commerciales
  • Véhicules légers et lourds

 

3- Ce qu’il faut assurer pour utiliser un camion lourd.

L’assurance du transport est un domaine spécialisé qui mérite d’être analysé pour obtenir la meilleure assurance adaptée à l’entreprise. Trois éléments importants sont nécessaires pour assurer un camion et véhicule poids lourds :

  • Assurer le camion – Elle assure le véhicule en soit : la remorque, l’autobus, le tracteur.
  • Assurer la cargaison – Elle couvre le type de marchandise transportée en cas de perte.
  • Assurer la responsabilité civile – Elle couvre les dommages matériels et corporels causés à d’autres individus par accident.

 

4- Voici 12 critères qui peuvent influencer le montant de la prime d’assurance camionnage et poids lourd.

Plusieurs facteurs d’influence doivent être pris en considération afin qu’un assureur vous offre une prime d’assurance représentative à votre dossier dans l’industrie du camionnage ou du véhicule lourd en général:

  • Quel est l’âge du véhicule?
  • Quel est le kilométrage mentionné sur le tableau de bord du véhicule?
  • Quelle est l’historique des accidents de l’entreprise et les réparations des véhicules?
  • Le véhicule possède-t-il une caméra en fonction et ce, en permanence? (dashcam)
  • Quelles sont les formations des conducteurs?
  • Quel est l’expérience et l’âge des chauffeurs?
  • Le suivi des consignes de sécurité est-il respecté? (heures de repos vs heures de conduite, surcharges de travail, etc.)
  • Le territoire d’utilisation des véhicules est-il au niveau provincial, national et/ou international?
  • Le livre d’entrées (log book) est-il bien complété?
  • L’entretien de la flotte de véhicules est-il bien suivi?
  • Le terrain de stationnement des véhicules est-il muni d’une caméra de surveillance?
  • Quelle sera le type de marchandise transportée ainsi que la valeur de celle-ci?

Le montant de l’assurance sera basé sur ces données recueillies afin d’analyser le pourcentage de risques d’accidents de l’entreprise sur la route. Plus les conducteurs seront expérimentés, moins la prime sera élevée et plus les informations techniques des véhicules et des camions seront à jour, le propriétaire de parc de véhicules sera alors en mesure de jouir d’une meilleure prime d’assurance camionnage et poids lourd.

Si vous croyez devoir faire face à ces évènements suivants, il faudrait les prévoir :

  • Collision/accident
  • Renversement
  • Le feu
  • Les eaux
  • La grêle
  • Les actes de vandalisme et le vol
  • Le bris de vitre

 

Lorsqu’une entreprise est bien dirigée et qu’elle entretien conformément sa flotte de camions, elle risque d’obtenir une meilleure prime d’assurance. Ces critères sont un ensemble de facteurs d’influences concluant sur le montant de la prime d’assurance.


Voyage longue distance / Interprovinces

La prime d’assurance camionnage et poids lourd est beaucoup plus dispendieuse en Ontario puisque les réclamations en dommages corporels et matériels sont plus importantes dans cette province. Aux États-Unis, la même situation se voit. Plus le trafic est élevé et qu’il y a achalandage dans un territoire donné, plus le risque d’avoir un accident est présent. La prime d’assurance risque alors d’être plus élevée.

 

5-En tant qu’entreprise, comment économiser davantage sur une assurance camionnage ou véhicule lourd en général?

 

Se conformer au code de la sécurité routière

Afin de vous conformer au code de la sécurité routière exigé par Transport Québec et diminuer vos coûts en assurance, faites la lecture de cette publication de la SAAQ vous donnant tous les critères à évaluer et à mettre en place afin de bénéficier d’une meilleure prime. Politiques d’évaluation des propriétaires et des exploitants de véhicules lourds : document de la SAAQ.

Évaluation des conducteurs

Politique d’évaluation des conducteurs de véhicules lourds : document de la SAAQ.

La SAAQ procède, via le web, à la diffusion mensuellement de la liste des conducteurs ayant un comportement exemplaire et excellent. Soyez certains que les assureurs y ont recourt!

Référez-vous à l’annexe 2 du document pour voir comment ils suivent les comportements du conducteur de véhicules lourds.

Si vous n’avez pas inscrit vos conducteurs, voici le formulaire d’inscription au programme d’excellence des conducteurs de véhicules lourds (p.39-40)

Ce qui suit sont les exigences de la SAAQ pour être attitré au programme d’excellence (référence : le lien ici haut) :

  1. Le conducteur doit parcourir plus de 10 000 km par année au Québec ou ailleurs au Canada au volant d’un véhicule lourd immatriculé au Québec.
  2. Au cours de la période correspondant à l’expérience de conduite requise selon le niveau demandé. Le conducteur ne doit pas, au volant d’un véhicule lourd :
      1. Avoir commis une infraction (constatée lors d’une intervention sur la route ou en entreprise).
      2. Avoir fait l’objet d’une mise hors service « conducteur ».
      3. Avoir été responsable d’un accident. Le conducteur ne doit pas, au volant de tout type de véhicule.
      4. Avoir accumulé plus de 3 points d’inaptitude à son dossier de conduite.
      5. Avoir échoué aux épreuves de coordination des mouvements (ECM) exigées par un agent de la paix.
      6. Avoir été reconnu coupable d’une infraction criminelle liée à la conduite ou à ses fonctions (autre que celles relatives à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue).
      7. Avoir fait l’objet d’une accusation criminelle liée à la conduite ou à ses fonctions (autre que celles relatives à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue) pour laquelle aucun verdict n’a encore été prononcé.
  3. Si le niveau d’excellence demandé est Platine Le conducteur doit avoir suivi un minimum de 16 heures de formation en lien avec la conduite d’un véhicule lourd ou les tâches d’un conducteur professionnel pour chaque période de 24 mois au cours des 10 dernières années.
  4. Au cours des 10 dernières années Le conducteur ne doit pas, au volant de tout type de véhicule:
      1. Avoir commis une infraction ou avoir été l’objet d’une suspension de permis de conduire liée à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue.
      2. Avoir été reconnu coupable d’une infraction criminelle liée à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue.
      3. Avoir refusé d’obtempérer à un ordre d’un agent de la paix (ECM, échantillon d’haleine, de sang ou autre).
      4. Avoir fait l’objet d’une accusation criminelle liée à la capacité de conduire affaiblie par l’alcool ou la drogue pour laquelle aucun verdict n’a encore été prononcé.

 

Assurance multivéhicule

Vous détenez une flotte de véhicules lourds? Si vous en possédez plus de deux, vous bénéficierez d’une meilleure prime.

Assurance double contrat

Si vous assurez votre entreprise chez Ciccarello, en plus de votre flotte de camions, nous vous offrirons une meilleure prime.

 

 

Pour une soumission personnalisée, communiquez avec un agent Ciccarello spécialisé en assurance camionnage et poids lourd, dans la région de Montréal et les environs.

Ciccarello Assurances et services financiers : 514-253-8960.