L'assurance tour à condo en 7 points | Ciccarello

L’assurance tour à condo en 7 points

Assurance tour à condo - syndicat de co-propriété

1- Quelle est la différence entre assurance condo et assurance habitation?

Maintenir une maison est beaucoup plus différent que de maintenir un condo en termes d’assurances. Évidemment, lorsque vous vivez dans votre demeure, votre assurance couvre toute la structure en soit, tandis que pour un condo, l’assurance assure ce qui est exclusivement à vous comme vos appareils électroménagers, vos biens personnels et les murs intérieurs de votre condo. Vous n’êtes donc pas responsable d’assurer les biens communs de copropriété tels une bâtisse commune, une salle de gym, une piscine, un spa, etc.

2- Les couvertures d’assurance nécessaires pour un condo

Une assurance condominium propre à chaque propriétaire pour leur unité. Cette assurance protège les biens, la valeur de votre condo. Elle assure aussi la responsabilité civile du copropriétaire. Elle vous protège aussi contre les dommages créés à votre unité, par exemple un sinistre causé par la rénovation de votre salle de bain.

2. Une assurance pour le bâtiment contractée par le syndicat de copropriété. Cette assurance devrait équivaloir au montant de la reconstruction à neuf du bâtiment. Elle couvre les biens communs de la copropriété, les dommages du bâtiment (les murs et planchers extérieurs, toit, couloirs, revêtement extérieur, entrée, etc.) et bien sûr, la responsabilité civile des administrateurs du syndicat de copropriété.

3- Ce qui est couvert par l’assurance condo

L’assurance condo de base vous couvrira contre les pertes et dommages de votre propriété personnelle due au :

  • Feu, vol et vandalisme
  • Les intempéries : les tempêtes de vents, la grêle, la foudre
  • La fumée
  • Les bris de verre
  • Les bris de conduits d’eau

Si vous êtes dans une région à risque, il vous faut demander d’ajouter l’assurance pour couvrir les inondations et les tremblements de terre. Il existe aussi l’assurance catastrophes naturelles hors du commun si vous désirez vous couvrir à cet effet.

D’autres garanties optionnelles existent pour votre assurance de la copropriété. Par exemple, la garantie pour la responsabilité civile est intéressante pour vous protéger de tout dégât causé par vous, un membre de votre famille ou même par votre animal. Aussi, faire l’ajout des options suivantes au besoin : améliorations locatives, perte d’usage et évaluation des pertes, si le besoin y est.

4- Les avenants à ajouter

Plusieurs syndicats de copropriété n’ont pas une couverture complète en termes d’assurance, malheureusement. Le problème relié à cette situation c’est qu’en cas d’un sinistre ou d’un dommage important du bâtiment, si la couverture n’est pas suffisante, ce sera les copropriétaires qui seront imposés de payer la somme de leurs poches. Vous pouvez alors exiger à votre assureur d’augmenter les montants à votre contrat. Dans cette situation d’un sinistre, votre propre assurance pourrait vous indemniser pour ces coûts à payer mais seulement si cette dernière couvre ce sinistre en soit. Afin de vous en assurer, vous pouvez exiger une copie de la couverture d’assurance à votre syndicat de copropriété ainsi que le rapport d’évaluation du bâtiment pour voir si le montant de la valeur à neuf est assez élevé pour reconstruire l’immeuble dans le pire des cas.

5- Qui paye en cas de dégât d’eau dans l’immeuble tour à condo?

Dans les bâtisses en copropriété, il existe un syndicat qui lui doit souscrire à une assurance qui couvre les parties communes mais aussi les parties privatives. Habituellement, ces frais sont inclus dans le coût des frais de copropriété de chaque propriétaire. Si le dégât est à l’origine des parties communes, ce sera l’assurance du syndicat de copropriété de s’en occuper. Cependant, si les dégâts sont reliés à une personne responsable de sa propre unité, ce sera alors l’assurance condominium du propriétaire de faire la réclamation.

6- Vous louez votre condo?

Il est nécessaire d’informer votre assureur si vous louez votre condo, plusieurs ajustements doivent être fait à votre dossier afin que vous soyez bien couvert en cas de dommages importants de votre propre unité. Sinon, votre assurance pourrait ne plus être valide. Soyez vigilent et faites les démarches nécessaires pour être bien couvert.

De plus, demandez à votre assureur que vous soyez l’assuré principal sur la police d’assurance de votre locataire. Ainsi, ce dernier ne pourra pas l’annuler sans avertissement. Si votre locataire est la raison d’un dommage important de votre unité, il se pourrait que votre syndicat de copropriété vous demande de payer une franchise si votre locataire n’était pas couvert. Cette franchise pourrait valoir plusieurs dizaines de milliers de dollars. Faites le nécessaire pour avoir un dossier conforme.

7- Vous n’avez pas encore acheté votre condo et vous magasinez?

Conseils importants à suivre!

Il y a plusieurs points à vérifier et analyser lorsque vous achetez un condominium. Passez au peigne fin la situation actuelle de l’unité par laquelle vous êtes intéressée mais surtout, la situation générale du bâtiment. Voici quelques exemples pour vous aider à bien choisir votre condo :

  • Les frais de condo sont bas, soyez méfiants!
  • Le fond de prévoyance doit couvrir les principales rénovations prévues dans le plan d’entretien. Ce dernier doit être bien chiffré.
  • Optez pour un condo plus jeune que trop vieux.
  • Les locataires peuvent-ils utiliser un BBQ sur leur terrasse/balcon?
  • Les animaux sont-ils acceptés?
  • Combien de réclamations y a-t-il eu depuis la construction de l’immeuble?
  • Le bâtiment est-il muni de caméras?
  • Avez-vous des services sur le toit tels une piscine, un spa, un coin BBQ relié au propane?
  • En cas de refoulement d’égout, l’assurance du syndicat couvre-t-il?
  • L’immeuble est-il relié au mazout?
  • Y a-t-il un clapet relié à l’immeuble? Si oui, son âge et son dernier entretien?
  • Les fonctions des membres du syndicat sont-elles bien déterminées? Leurs plans financiers et les procès-verbaux sont-ils bien rédigés?

Pour l’achat d’un condo, suivez les règles de l’art pour ne pas être déçu. Demandez et exigez tous les documents nécessaires pour que vous ayez l’information complète afin de faire un achat intelligent. Si vous êtes déjà propriétaire d’un condominium, n’hésitez pas de magasiner votre assurance à chaque année ou aux deux ans afin de maximiser vos protections.

Vous pourriez être intéressé par cet article sur le site de Protégez-vous :

10 QUESTIONS PIÈGES SUR LA VIE EN CONDO